AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

 

 ~~Ryôma Mokushi~~ Un nouveau départ ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: ~~Ryôma Mokushi~~ Un nouveau départ ...    Lun 27 Déc - 11:11

SABAKU NO GAARA. feat Héros de l'avatar





Adjectif qualifiant le caractère du perso'


(x) (x) (x)
AFFINITÉ :Suiton / Fuuton= Hyoton
ÂGE : 14 ans
LIEU DE NAISSANCE : Suna no Kuni
ARMÉE DÉSIRÉE :Infanterie
GROUPE SANGUIN :A+

HISTOIRE

Ryôma est né durant une journée ensoleillée au pays du vent, qui était autre que Suna No Kuni, à cette époque la famille de Ryôma vivait leur plus beau moment. Fier de leur fils ils ne perdaient pas une minute de le montrer à tous les habitants, mais aussi à le crier sur les toits. Chaque petit exploit de leur fils était presque comparable à une découverte scientifique, Ryôma était un enfant aimé. Que se sois par ses frères et sœurs, ou bien surtout par ses parents, on ne parlera pas de la famille car eux aussi était en admiration pour le nouveau né. Ryôma grandit alors dans un cadre de vie dont tout le monde aurait voulue, ne manquant de rien, un mode de vie très au dessus des moyens de tout le monde. Il avait aussi droit à des cours de langage avec les plus grands de ce monde, de plus ses frères et sœurs n'étaient pas du tout jaloux de lui, au contraire. Pas une seule seconde de leur vie n'était pas perdue. Ils étaient même presque dévouer à leur jeune frère. C'est ainsi que Ryôma grandit aussi avec une grande confiance en lui, mais aussi avec une cuillère en argent dans la bouche. Et pourtant le jeune garçon semblait très bien se débrouiller seul dans la vie, tout en arrivant à profiter de ses acquits dans la vie. Mais pourquoi ? Pourquoi était il devenue le Ryôma de maintenant ? Est-ce que cette vie avait eu l'effet contraire voulu ? Ou alors dès la naissance le jeune garçon était destiné à une vie pas comme les autres. Dans le village de Suna, tout le monde aimait la famille Mokushi et surtout les parents de Ryôma. Ils étaient si doux et aimant, que se sois là mère ou le père, ils avaient presque qu'une seule envie « aider leur prochain » et justement c'était avec cette vision de la vie, que les parents voulaient que leur enfant grandisse. Se fut le cas pour la majorité d'entre eux, sauf bien sûr Ryôma. Enfant au charisme fou, il arrivait à avoir tout ce qu'il voulait, rien ni personne ne pouvait refuser quelques choses à cette petite bouille. C'est pourquoi de temps en temps, ses parents lui laissaient quelques laisser aller. On pouvait comparer Ryôma à un enfant « Roi » ou alors au « Chouchou » de la famille. Mais en grandissant il se mit à avoir des comportements brusque voir presque instable, cela commença avec ses frères et sœurs. Ils étaient faibles, rien que l'idée pour eux d'être Shinobi était comme leur demander d'aller droit à la mort. Ryôma qui lui voulait être Shinobi, ne pouvait les supporter alors c'est pourquoi quand l'envie lui prenant il se mettait à les frapper sans raison. Au début les parents ne se rendirent compte de rien, mais à force ils durent voir et accepter la vérité. Cependant, leur fils étant d'une assez grande force physique que mental, il n'arrivait pas à le contrôler, certes allait demander de l'aider à des personnes plus forte était envisageable, mais que dirait les gens en voyant cela ? Leur fils doux et si gentil, devenir le pire des monstres et surtout faire appel à des Chuunins. Non la famille ne pouvait envisager une telle chose, alors prenant sur eux ils firent comme si de rien était, continuant de subir les sauts d'humeur de leur enfant ...

Quand Ryôma entra à l'Académie de Suna, la petite famille se mit à penser que peut être cela le calmerait ? Et ce fut le cas durant un temps. Il revenait tout le temps de ses cours avec un grand sourire, il était aussi très fier de lui d'être bien plus fort que les autres. Tous les soirs il racontait à ses frères et sœurs comment fut sa journée, comment il avait apprit un nouveau Jutsu. De plus l'Académie de Suna voyait en cette enfant une personne capable de protéger le village, surtout que la famille était assez bien connue dans les hautes sphères de la société. Encore une fois et même dans l'Académie, Ryôma avait tout ce qu'il voulait enfin presque tout. Pour ce qui était de ses camarades, au début tout le monde l'aimait. Il était un des enfants le plus populaire de Suna No Kuni, à un point que même son nom était arrivé une fois à l'oreille du Kazekage. Mais ce n'était qu'une face, car pourquoi était-il vraiment de si bonne humeur ? Alors que chez lui il avait l'occasion d'entrer dans de grandes colères. Tout simplement que pour lui ses camarades étaient « faibles » des gens qui n'avaient rien à faire ici, à chaque cour il ne perdait pas une occasion de les mettre plus bas que terre. Jusqu'au jour ou le professeur convoqua les parents, afin de leur dire là vérité sur leur fils. Ils étaient tellement habitués à ne plus subir là colère de leur enfant, qu'eux-mêmes en avait oublié ce que c'était. C'est pourquoi ils firent l'erreur de leur vie en criant sur leur enfant. Lui qui était habitué à tous ses caprices, lui qui à chaque fois évité toutes engueulades, venait de se faire punir. Entrant alors dans un état de rage il dit une chose que toutes leur vie, ils n'allaient pas oublier et ses quelques mots étaient « Un jour vous seraient tous morts de mes propres mains » capable aussi de donner des frissons au pire criminel, Ryôma laissa ses parents tel deux statues dans un musée. Les jours s'écoulèrent tranquillement et la petite famille continuait de vivre comme si de rien était, mais les parents avaient toujours cette scène dans leur tête. Allait-il les tuer ? Non pas lui, pas le doux jeune garçon, pas leur bébé, non. C'est là aussi qu'ils se mirent à voir leur enfant tel qu'il était beaucoup plus jeune. Le laissant accomplir tout ce qu'il voulait, est-ce que c'était une bonne idée ? On raconte même encore, que c'est à cette époque que cette famille tant aimait commença sa longue chute vers les enfers. À cause de leur « Valeur » personnes ne fit obstacle à Ryôma, si quelqu'un l'avait fais, serait il devenue cette personne qu'il est aujourd'hui ? Il y a de forte chance, mais Ryôma avait raison sur un point. Sa famille, cette famille, chacun de ses membres, ils étaient tous que des faibles ...

Ryôma devenait de plus en plus fort, il en était presque reconnu dans tout le village. Ses parents qui eux en avait presque peur, en était ironiquement fier, mais avaient-ils le choix ? Persécuteur et cruel, il s'imposa presque comme le chef de famille. Une façon à lui de montrer à son père qu'il ne l'aimait pas, mais aussi qu'il n'avait pas sa place dans cette famille. Chose totalement folle quand on y pense, mais il était dans un état d'esprit que personne encore ne pouvait comprendre, fou ? Non, il était tout ce qui a de plus saint d'esprit. Ce que Ryôma éprouvait à cette époque n'était autre que de la « Haine » cette famille était un poids pour lui, pour lui il n'allait jamais évoluer personnellement en restant coller à eux. Avec le temps il semblait distend, comme s'il était en train de réfléchir à quelque chose. Une chose qui lui prenait tout son temps, ne pouvant plus parler à ses parents et surtout au reste de sa famille. Il se coupa de tout le monde, les seuls fois ou on pouvait voir le jeune homme était autre que durant ses missions. Mise à part ses moments là, le jeune homme restait des jours entiers enfermés sans dire un mot, réfléchissant, à quelque chose, une chose qui n'allait pas tarder à changer sa vie. Ce jour là, Ryôma devait se rendre à Konoha No Kuni pour une mission diplomatique, il était accompagné de deux Juunin spéciale. Le but de cette mission, faire un pacte avec Konoha. Cependant, durant toute la marche, Ryôma n'était pas comme à son habitude, il semblait cacher quelque chose mais quoi ? Il ne voulait pas parler avec ses deux équipiers, qui pour lui n'était que deux raclure. Il faisait alors comme si de rien était, cependant sa colère était sans fin et sa haine toujours aussi grande. Soudainement ce fut pour lui le déclique, que faisait-il encore là ? Suna No Kuni, tous ses habitants et sa famille, oui tous ces gens ne pouvaient plus rien apporter. S'arrêtant comme un pic planté dans le sol, Ryôma resta silencieux. Ses équipiers ne savaient pas quoi faire, car ce silence dura plus de dix minutes. Et voilà que son plan allait enfin entrer en action, il avait tout planifié depuis le début mais il ne voulait pas commencer maintenant. Etrangement ce jour-là était son jour, alors sans crier garde il tua net un de ses équipier en lui coupant la tête. L'autre Shinobi ne resta pas la sans rien dire et attaqua le jeune homme, pour un combat long et assez intense où il eu qu'un seul gagnant : Ryôma. Sa mission fut annulée pour causse de petits soucis et ce fut avec une grande détermination qu'il rentra à Suna No Kuni. À cause de lui, une possibilité d'alliance venait d'échouer, au risque de ne pas plaire aux habitants de Konoha. Mais Ryôma en avait que faire de tout cela, il devait accomplir sa destiné, « Tuer de ses propre mains sa Famille » alors durant une nuit ou les étoiles étaient au plus beau jour, ou le village attendait tant de cette alliance. Il découvrir avec stupeur que la famille Mokushi était morte. Suna No Kuni apprit par la suite que deux membres du village était mort et surtout que Konoha No Kuni avait prit cela pour un affront. Ryôma du vivre en dehors de tout village, étant alors recherché pour différent motif : « Crime envers son Pays en tuant ses allié et famille, personne ayant fais échouer une mission de haut rang et pour être devenue un déserteur » Suna No Kuni était connue pour ne pas rigoler avec leur Shinobi. Qu'allait-il devenir ? Qu'allait-il faire ? Personne ne le savait, même pas Ryôma. Durant ces années d'érrance, Ryôma s'était entrainé davantage et un jour de pluie, il arriva devant une grande porte masqué par le brouillard, il y pénetra à l'intérieur en ayant parlé aux gardes. Il était désormais à Kiri No Satô ...


CARACTERE

Comment définir une personne finalement ? S’appuyer sur ses tenues vestimentaires ou ses actes ? Doit-on s’appuyer sur les deux ? Mais dans le cas où ces deux critères mèneraient vers un sens contraire ? Comment trancher ? Prendre une moyenne ? Le cas le plus fréquent ? Le plus normal ? Prendre tout ? Quelle solution avons-nous ? Chaque réponse est en contradiction, chaque réponse mène vers une autre questions qui à son tour attends une réponse qui cette dernière redonnera sur une autre question et ainsi de suite pour un cycle interminable. Comment interrompre cette suite interminable ? Ne pas poser de questions ? Ne pas y répondre ? Se poser soi-même la question ? Malheureusement même trouver la réponse à cette question implique de nouvelles questions. Cessons donc cette boucle indéfinie et essayons de trouver cette réponse. Partons d’un premier principe, celui de la tenue vestimentaire. Précédemment, le principe paraît du fait qu’un noir présentait une souffrance, une lassitude, une solitude. Est-ce vrai ? Dans le cas de Ryôma, ça l’est. Une solitude depuis la mort de sa petite amie, jamais il ne s’est senti aussi seul, non pas qu’il n’avait que son amie, loin de là mais à présent, la plupart le regarde par le biais du respect et d’une soumission hiérarchique leur bloquant toute envie de rigolade, de moment agréable et détendu. La solitude est une chose pouvant être soutenu à des degrés diverses et à des temps limites. Ryôma la supporte depuis déjà plusieurs années et pourtant jamais personne ne l’a enttendu se plaindre. Preuve de calme et de retenu, il n’est pas du genre à dévoiler chaque expression qu’il éprouve, seul les plus insignifiantes expressions ont une chance de surgir de son visage. Un rire n’était pour lui plus qu’un sourire, des pleurs n’étaient plus qu’une simple tristesse. Cette solitude avait mené à un renfermement presque total de Ryôma qui n’avait plus l’envie de montrer le moindre sentiment ...

Atypique ; Voilà une chose de sure lorsque l'on parle de ce personnage. Cet homme parvient à associer des traits de caractères qui en temps normal ne pourraient en aucun cas se compléter par la simple bonne raison que ceci est tout à fait impossible ! Autant quelqu'un peu avoir un caractère qui ne vas pas du tous avec son physique, autant il est impossible que quelqu'un de couard aille s'attaquer directement à un groupe de Marines. Ce n'est qu'un exemple évidemment. Mais vous comprendrez mieux pourquoi je dis cela après tous. Ryôma est tous d'abord quelqu'un qui adopte toujours un air très sérieux, sur de soi et imperturbable. Personne ne peut, semble t'il pouvoir le déconcentrer. Vous pourrez l'insulter autant que vous le voulez, il continuera sa route tranquillement sans prêter attention à vous et ce dans le but de tous simplement montrer qu'il ne joue pas dans votre catégorie. Cela laisse penser qu'il a un égo démesuré et que cet individu est tous simplement insociable. Ce n'est pourtant pas le cas du tous. Il porte beaucoup d'attention aux gens qui l’entourent. Il fait bien plus mûr que ses autres « congénères » et il s'en doute. C'est pour cela qu'il dit toujours : « ne cède pas à la provocation ». Quoi qu'il en soit, si tous ceci lui donne une sorte d'esprit chevaleresque, ne vous inquiétez pas, ce n'est bien sûr pas tous le temps le cas puisque tous les monde à ses défauts et est pour certaines personnes : Bizarre. Quelqu'un qui ne cède pas à la provocation, de calme et apparemment de censé, on se demande ce qui ne va pas aller chez lui. En fait, il s'agit d'une chose, il est colérique par intermittence et pour des choses totalement ridicules. Lui, qui sous les insultes ne réagit pas, va sauter sur quelqu'un et littéralement le ruer de coups lorsque l'on ose venir et lui mettre un simple coup. Dans ce cas de figure, il ne sait pas se retenir et se lâche en donnant son maximum, ceci lui rappelant des souvenirs. Cette besogne faite, il adopte un visage qui semble bien plus crisper et qui montre un réel énervement de l'individu. A ce moment, personne ne viendra lui dire quoi que ce soit, du moins ne devrait si cela est déplaisant. Il subirait le même sort que le précédent. Et ce ainsi de suite. Dans ce cas la, la seul chose qui le calme est de voir la personne l'ayant cherché en train de pisser le sang ...

Une chose est sûr, bien qu'il soit quelqu'un d'atypique, Ryôma est en quelque sorte très polyvalent. En effet, il est quelqu'un qui sait rester calme ou alors s'énerver. Il ne néglige pas sa culture et encore moins son physique. Il ne lui manque rien même si il est étrange. Mais il manque un élément dont nous n'avons pas parlé. Une valeur importante, certainement la plus importante qui soit dans le monde. Je veux parler du respect. Celle-ci est ancrée en ce jeune agent. Mais elle ne touche pas tous le monde. Le gouvernement n'y a pas le droit et ne l'aura que lorsqu’ils se seront faits écrasé. Chose dont il croit fortement. C'est même devenu son idéal après celui de perfectionner le style de combat au corps à corps parfait, ne disposant d'aucune failles et laissant l'adversaire dans le désarrois. Mais cela, c'est quelque chose qui se fera pendant sa lutte envers le les pirates. Pour finir dans cette description, notons que Ryôma est victime de Schizophrénie. Lorsque cela lui arrive, il devient complètement incontrôlable tuant toute personne se dressant contre lui. Les seules choses pouvant le calmé sont ses couteaux. Bizarrement lorsque Ryôma pique une crise, si quelqu'un lui fait voir ou tenir ses couteaux, il réussi à se contrôler, peut-être un lien qui s'est crée vu que Ryôma l'a depuis son plus jeune âge. Il y a aussi une autre manière de stopper Ryôma, il faut qu'il se rende compte que la ou les personne en face de lui sont mortes ou pissant le sang au sol. Personnage très complexe vous l'aurez surement compris ...



PHYSIQUE

Le physique ; Chose primordiale dans la reconnaisse de soi dans un monde où l’identique n’existe pas, pas même chez des jumeaux ou même des clones. Le physique, point important d’une personne qui le définit, certain philosophe on déterminé que les attitudes, les tenues vestimentaires et les habitudes n’étaient rien d’autre que le reflet de la personne. Un noir représentera la solitude, le néant, le vide, en soi, la lassitude et la souffrance, le rouge représenterait le sang, l’envie de douleur physique ou moral, le gris signifierait la tristesse, les larmes et le fait d’être de moins en moins bien dans sa peau. Chaque couleur est associé à une mentalité, une façon de vivre comme le sont les couleurs et les éléments terrestres, le bleu représente l’eau, le blanc représente la lumière, le noir les ténèbres, le rouge le feu et ainsi de suite. Tout comme la tenue, chaque geste chez quelqu’un compte, définissant un choix effectué abouti depuis une façon de penser propre à chaque personne. Une personne ne cessant de bouger, à l’affût et toujours en mouvement définira une preuve de sociabilité, de décontraction et fera preuve de tout ce qu’il peut pour se faire remarquer d’une façon ou d’une autre. Les actions, la tenue vestimentaire, les habitudes de Ryôma le définissent-ils ? Échappe-t-il à la norme ? Nous allons voir tout cela dans ce portrait physique ...

La taille, le poids, le physique en soi n’a que trop peu de rapport, le corps en soi n’est défini qu’à la naissance par nos gênes. Blond, brun, roux, naturellement, aucun de nous ne peut choisir quel physique nous aurons à la naissance. Bien sur, bon nombre de personnes ont déjà essayer de changer leur physique, cicatrices, blessures graves, amputations ou autre moyen comme des percings ou des brûlures d’iris pour changer la couleur des yeux. Pourtant, le physique en lui même n’indique que trop peu le mental. Seul les cheveux et la musculature peut indiquer quelque chose. La longueur des cheveux et leur état ne révéleront que l’habitude de la personne ou de sa propreté, quant à la musculature, cela ne peut faire preuve que de détermination et de volonté mais dans le cas où aucune forme réelle n’apparaît alors nous ne pouvons rien déterminer et apprendre de la personne. Alors à quoi bon s’y intéresser. Suite à un raisonnement théorique sur ces quelques points, certains oseraient ride que cela ne servirait à rien. Pourtant ceux-là sont bien loin de la réalité, en effet, chaque chose sur Terre, aussi minime qu’elle soit est utile. En soi, le physique propre d’une personne est utile pour la reconnaissance et ses désirs. Certains diront également qu’une tenue ira à une personne mais pas à une autre, pourtant vient à cela s’ajouter un autre détail : le jugement et la connaissance. Le jugement qui ne peut être objectif, un parti est et sera toujours pris, un jugement aveuglé par nos sentiments et nos envies. La connaissance, de la personne ou d’une autre, la connaître avant aveugle le jugement lors de la vision de la chose que l’on doit juger. Deux points importants mais pourtant bon nombre de personne l’oublie ...

Notre héros, est un jeune homme en pleine période d'adolescence. Agé de 14 ans, il mesure 1 mètre 70 pour 60 kg. Autant préciser que celui-ci est réellement d'une carrure imposante. En effet, ses bras, son torse, ses jambes, toutes les parties de son corps se trouvent être incroyablement musclées tout en étant « sec », ce qui donne vraiment l'impression que l'homme en face de soi est fort, très fort ! Vous pourriez croire que ces dires sont totalement grotesques mais vous seriez dans le faux. Néanmoins, ne nous arrêtons pas ici, à déblatérer des paroles inutiles. Ryôma est musclé et cela se voit ! N'importe qui le remarquera et sous entendra qu'il ne voudra pas se prendre un coup par celui-ci. Il ne croirait pas si bien dire évidemment. En tous les cas, ce qui marque lorsqu'on le voit est le volume de ses bras, les veines ressortant comme si l'individu venait de faire un exercice intense. Pourtant, c'est toujours comme ça chez ce combattant ou plutôt devrais je dire chez ce ninja ...

Evidemment, comme chez tout être humain, la carrure n'est pas la seule chose à détailler. Il y a toujours d'autres choses à dire, que ce soit sur le visage, ce qu'il porte, toutes sortes de petits détails à relever. Parfois il y a un grand nombre de points à révéler. C'est le cas ici ! Si nous regardons le visage de notre héros, nous pouvons remarquer que celui-ci aborde une expression sérieuse, voire dure, très dure. Comme si un sourire n'apparaissait jamais à son abord. Pourtant, ce n'est pas un visage triste non plus. Etrange, non ? Certainement, car normalement les deux coïncident parfaitement. Mais lorsque l'on regarde de plus près, on peut voir une paire d'œil tous simplement magnifique et plein de vie. Ces yeux sont d'une couleur assez inhabituel, en effet, ceux-ci sont d’un rouge sang, couleur qui reflete bien la triste vie de Ryôma. Une chose est certaine, ils ont marqués bien des esprits, dont celui d'une certaine personne, décédée trop tôt malheureusement. Ceux qui connaissent Ryôma diront tous la même chose, cette personne, du moins son âme se reflèterait dans ses yeux ...

Cruelle métaphore pour le ninja puisque le fardeau qu'il porte n'en est que plus lourd. Bien que cette image soit plaisante, nous nous y attarderons sous peu. Nous pouvons voir que notre héros est, en y regardant de près, quelqu'un qui est peu commun. En effet, ses cheveux, coupés courts, mal coiffés, partant dans tous les sens sont d'une couleur très commune. En effet, ils sont d'un noir perçant comme la nuit. Afin d'enchainer directement, je vais vous dire pourquoi n'importe qui pourrait se méfier de cet accro aux entrainements : les vêtements de notre ninja. C'est vraiment du basique qui pourtant le met en valeur. En effet, un pull noir fessant ressortir ses bras musclés. Ce n'est toutefois plus le sujet. Passons directement à la partie inférieure. Le pantalon de Ryôma est un simple pantalon de couleur noir lui aussi assez souple lui permettant de bon mouvement. Enfin, parce qu'il n'est pas nécessaire de décrire les sous-vêtements et encore moins les chaussettes, ses chaussures sont des chaussures assez fine de couleur noirs elle aussi à moitié recouverte par le pantalon. Pour finir, à noter que Ryôma porte par dessus le tout, une sorte de cape, avec une capuche de couleur marron. Un ensemble simple, ample mais assez loin d'être classe. Mais ça, chez les ninjas, on s'en fout ...

Revenir en haut Aller en bas
Shin Daibufuku
» Général de l'armée d'Infanterie
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille ninja
Point d'expérience:
25/100  (25/100)
Niveau:
1/21  (1/21)
Affinités:

MessageSujet: Re: ~~Ryôma Mokushi~~ Un nouveau départ ...    Lun 27 Déc - 13:56

Qualité :4 /10
Quantité :4 / 5
Logique de l'histoire avec le contexte : 0.5+0.5/ 3
Orthographe et Présentation : 0.5/ 2

9.5/20

Qualité : Pour commencer , il y a vraiment vraiment beaucoup de fautes dans ta fiche , des fautes très grosses qui peuvent aisément être corrigé ( distend / distant ) . Tu ne maîtrises pas totalement la conjugaison , les accords sujet verbes notamment . Les accords en général d'ailleurs , féminin/masculin ( En cette enfant ) , les participes passés et j'en passe .
Beaucoup de répétitions " Il " " Enfant " " Lui ", Il y a pleins de synonymes ou groupes nominaux simples qui pourraient fluidifier la lecture " progéniture " " jeune garçon " " notre héros " , ceux ci marchent à tous les coups Wink
Autre point qui te pénalise , tu tournes trop autour du pot surtout dans tes descriptions, pour faire plus de lignes sans doute .. Va droit au but , la quantité n'est pas le plus important , surtout que quand on veut trop en faire on se perd et la qualité en est amoindrie . Surtout dans ta description mentale , il aurait fallu que tu commence dès le début par ta maladie .


Quantité 0.5 : La quantité est là , mais on se perd dans tes descriptions parfois . Je ne reviens pas sur ce point , j'en ai déjà parlé précédemment ;p .

Logique de l'histoire : Je me demandais dès le départ comment tu pouvais avoir le Hyoton en étant de Suna ( chose impossible à mes yeux mais après peut être que le staff te laissera la possibilité ) . Au début de ton histoire , tout va bien , mais la fin est plutôt bâclée , faîte à la va-vite . Tu ne parles de son plan seulement au moment où tu vas l'accomplir . Il aurait fallu plus de détails enfin bon ce n'est pas le plus important . Tu ne peux pas déserter un village pour en rejoindre un autre , c'est du jamais vu ( enfin je crois O.o ) . Lorsque l'on déserte on devient un ninja errant dit Nuke-Nin .

Contexte 0.5 :: Tu ne nous parle pas de la guerre , que de ta famille et de l'académie . Tu oublies que la guerre a commencée depuis trois mois et que tu as été convoqué pour y participer .

Orthographe : Tout a été dit dans " Qualité "

Conclusion : A mon avis , te donner un grade maintenant serait idiot étant donné qu'en relisant simplement et en utilisant un correcteur et écoutant mes deux trois conseils tu devrais améliorer très largement ta fiche et aspirer à un meilleur grade . Mais libre à toi de rester sur cette note Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meï Terumi
» Membre des Saikou
» Ocean Dream
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 24
Localisation : Une ville. ôo

Feuille ninja
Point d'expérience:
15/100  (15/100)
Niveau:
1/21  (1/21)
Affinités: Katon ; Suiton ; Doton ; Yôton ; Futton.

MessageSujet: Re: ~~Ryôma Mokushi~~ Un nouveau départ ...    Mar 28 Déc - 9:18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naruto Uzumaki
» Administrateur ♥
» Jinchuriki de Kyuubi ♥

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 22

Feuille ninja
Point d'expérience:
20/100  (20/100)
Niveau:
1/21  (1/21)
Affinités: Fuuton

MessageSujet: Re: ~~Ryôma Mokushi~~ Un nouveau départ ...    Mar 28 Déc - 10:51

Bonjouur ♥️

Je viens juste pour dire que pour cette présentation : http://naruto-le-rpg.easyforumpro.com/Nouvelles-inscriptions-f24/Nouvelles-inscriptions-p59587.htm Il m'a prouvé que c'est la sienne avant en l'éditant ^_^ (en bas de la présentation il a ajouté " Pour Shinobi No Shouhai " ) pour le reste je ne sais pas mais il pourrais faire la même chose pour nous prouver que c'est la sienne Wink

Voilà, Bonne de journée ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nichol D. Heyward
» Garde de Saikou | Meï
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille ninja
Point d'expérience:
15/100  (15/100)
Niveau:
1/21  (1/21)
Affinités:

MessageSujet: Re: ~~Ryôma Mokushi~~ Un nouveau départ ...    Mer 29 Déc - 21:34

Ou cela en est?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nichol D. Heyward
» Garde de Saikou | Meï
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille ninja
Point d'expérience:
15/100  (15/100)
Niveau:
1/21  (1/21)
Affinités:

MessageSujet: Re: ~~Ryôma Mokushi~~ Un nouveau départ ...    Dim 2 Jan - 13:22

Plus de réponse, direction les refusées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~~Ryôma Mokushi~~ Un nouveau départ ...    

Revenir en haut Aller en bas
 
~~Ryôma Mokushi~~ Un nouveau départ ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
勝 Shinobi no Shouhai 敗 Version II :: Présentations Refusées-
Sauter vers: